En action…

Les archives représentent une activité fondamentale au bien-être des hommes et des femmes. Elles sont un vecteur qui assure la préservation et la transmission des pensées et des faits historiques constituant un territoire géographique ou une communauté d’individus. Ainsi, les archives sont une capacité communautaire où véhicule l’information essentielle à la construction identitaire et culturelle d’hommes et de femmes. Pour assurer le bien-être des générations actuelles et futures, la communauté fransaskoise doit se munir de cette capacité et la maintenir en tout temps.

La Société historique de la Saskatchewan est le coordinateur provincial des archives de la communauté fransaskoise. Dans le cadre de ces mandats de recherche, d’organisation et de transmission de l’histoire du fait français en Saskatchewan, la Société historique de la Saskatchewan a relevé des inquiétudes concernant l’absence de traitement des archives francophones et le manque de connaissances sur les bonnes pratiques de préservations dans la communauté. En effet, depuis le départ de la dernière archiviste bilingue en 1993, les Provincial Archives of Saskatchewn ne disposent plus de personnel bilingue ayant la capacité de poursuivre le traitement des archives en français. Afin d'enrayer cette dynamique et proposer des solutions à moyen et à long termes, la Société historique de la Saskatchewan a établi une entente stratégique avec les Provincial Archives of Saskatchewan en vue de mettre en place des mécanismes propices à la à la collecte, au traitement et à la conservation des archives fransaskoises.

Bientôt disponible :

  • Rapport étape 2016 sur les archives fransaskoises,
  • Cadre stratégique des archives fransaskoises.

Formation en gestion documentaire

En 2013, la Société historique de la Saskatchewan en collaboration avec le Collège Mathieu a développé une formation complète et crédité. Cette formation vise a consolider les compétences des fransaskois et des organisations communautaires dans leur saine gestion documentaire.

Les objectifs de ce projet initial ont été atteints. Toutefois, l’intensité de la formation (10 jours  consécutifs) nous oblige a réviser le format afin de proposer une formation étalée sur un temps plus long. Nous travaillons actuellement en vue de remettre sur pieds cette formation.